in

Carl Freer: Âge, biographie, situation familiale, revenu et héritage

Carl Freer (Carl Johan Freer) est né le 9 mai 1970 en Suède, est un entrepreneur, homme d’affaires. Découvrez la biographie, l’âge, la taille, les statistiques physiques, les rencontres/affaires, la famille et les mises à jour de carrière de Carl Freer. Apprenez À quel point est-il riche cette année-là et comment il dépense l’argent ? Découvrez également comment il a gagné la majeure partie de sa valeur nette à l’âge de 50 ans ?

Populaire en tant que Carl Johan Freer
Occupation Entrepreneur, homme d’affaires
Âge 50 ans
Signe du zodiaque Taureau
Née 9 mai 1970
Date d’anniversaire 9 mai
Lieu de naissance Suède
Nationalité suédois

Nous vous recommandons de consulter la liste complète des Célébrités nées le 9 mai.

Il est membre du célèbre Entrepreneur avec le groupe des 50 ans .

Carl Freer Taille, poids et mensurations

A 50 ans, la taille Carl Freer n’est pas disponible pour le moment. Nous mettrons à jour la taille, le poids, les mensurations, la couleur des yeux, la couleur des cheveux, la taille des chaussures et des vêtements de Carl Freer dès que possible.

Statut physique
Hauteur Indisponible
Poids Indisponible
Mesures du corps Indisponible
Couleur des yeux Indisponible
Couleur de cheveux Indisponible

Rencontres et statut de la relation

Il est actuellement célibataire. Il ne sort avec personne. Nous n’avons pas beaucoup d’informations sur sa relation passée et ses précédents fiançailles. Selon notre base de données, il n’a pas d’enfants.

Famille
Parents Indisponible
Épouse Indisponible
Frère et sœur Indisponible
Enfants julia plus libre

Valeur nette de Carl Freer

Sa valeur nette a considérablement augmenté en 2019-2020. Alors, combien vaut Carl Freer à 50 ans ? La source de revenu de Carl Freer provient principalement du fait d’être un entrepreneur prospère. Il est suédois. Nous avons estimé la valeur nette, l’argent, le salaire, les revenus et les actifs de Carl Freer.

Valeur nette en 2020 1 million de dollars – 5 millions de dollars
Salaire en 2019 À l’étude
Valeur nette en 2019 En attente
Salaire en 2019 À l’étude
loger Indisponible
Voitures Indisponible
Source de revenu Entrepreneur

Chronologie

2015

En octobre 2015, Carl Freer a poursuivi sans succès la chaîne de télévision danoise DR3 pour faire retirer son nom d’un documentaire sur l’affaire de fraude Stein Bagger IT Factory avant sa diffusion. Suite à la diffusion du documentaire, il a déposé des plaintes en diffamation contre 5 employés de DR.

2009

En 2009, le cabinet d’avocats Patton Boggs, au nom des clients David Warnock et Simon Davies, a déposé une action alléguant des violations de la loi civile RICO contre GetFugu, Carl Freer et d’autres dirigeants et administrateurs de GetFugu. La société a suivi le procès avec un communiqué de presse affirmant à tort que GetFugu et Carl Freer faisaient l’objet d’une enquête par le FBI. En 2010, sur requête de GetFugu, le juge du tribunal de district George H. King a rejeté les demandes de Patton Boggs avec préjudice. GetFugu et Freer ont ensuite poursuivi Patton Boggs pour diffamation et poursuites malveillantes, réclamant des dommages-intérêts de plus de 500 millions de dollars. Patton Boggs a déposé une requête spéciale en radiation de l’action en diffamation, affirmant que le communiqué de presse concernant l’enquête présumée du FBI, même s’il était faux, était protégé par le privilège relatif au litige, mais la Cour d’appel de Californie n’était pas d’accord, permettant à Freer et GetFugu de procéder aux 500 $ millions de poursuites contre Patton Boggs. La requête spéciale de Patton Boggs pour radier la demande de poursuites malveillantes a également été rejetée, estimant que Patton Boggs n’avait pas de raison probable de poursuivre les demandes de RICO.

2006

Freer a fondé Tiger Telematics, une société d’électronique lancée en 2002, a levé plus de 160 millions de livres sterling et a atteint une capitalisation boursière de plus d’un milliard de dollars avant sa dissolution en 2006. Il a géré le développement, le lancement et la promotion du Gizmondo. Freer a été président du conseil d’administration de Tiger Telematics jusqu’à sa démission en octobre 2005 dans l’attente de la publication d’un article dans la presse suédoise. Le 6 février 2006, la société a été mise en liquidation judiciaire et Gizmondo a été dissoute. D’autres entreprises comprenaient Xero Mobile, qui disposait d’un service qui facturait automatiquement les annonceurs en fonction du nombre de messages marketing consultés par les utilisateurs, et Getfugu, qui a développé une application permettant aux consommateurs de récupérer du contenu Web sans saisir d’adresse de site Web ou de terme de recherche dans un navigateur. . Freer a cofondé un site Web de réseautage de crowdsourcing pour les cinéastes, les financiers, les acteurs et les fans appelé FilmFunds ainsi que la Family Tree Foundation. En 2008, Carl Freer a organisé un séminaire au Georgia Institute of Technology intitulé « High Tech Ventures in Mobile Gaming and Media ». Freer a parlé de ses expériences, de ses plans pour une renaissance potentielle de Gizmondo ainsi que de ses plans pour le développement de nouvelles technologies vidéo mobiles. L’événement a eu lieu dans le cadre de la série de conférences GVU Center de GA Tech. Plus tard cette année-là, une relance de Gizmondo a été avortée. En 2010, Freer a cofondé Aluminaid, qui fabrique des bandages à base de métal pour soulager la douleur chez les patients souffrant de brûlures au premier et au deuxième degré.

En 2006, aucune accusation n’a été déposée après que la police de Los Angeles a trouvé une collection de douze fusils et quatre armes de poing au domicile de Freer dans une enquête qui a conduit à son arrestation pour suspicion d’usurpation d’identité d’un officier de police de la San Gabriel Valley Transit Authority pour acheter une arme de poing .44 Magnum . Les autorités ont abandonné l’enquête après que Freer ait établi qu’il ne s’était pas fait passer pour un policier et qu’il avait présenté un permis d’armes à feu valide.

2005

En 2005, Freer a été condamné à une amende de 135 000 £ par un tribunal de Stuttgart, en Allemagne, pour avoir annulé des paiements par chèque dans une transaction avec un concessionnaire automobile. Freer a affirmé avoir annulé les chèques parce qu’il « pensait qu’on lui vendait des voitures volées ».

1970

Carl Johan Freer (né le 9 mai 1970) est un homme d’affaires et entrepreneur technologique suédois principalement connu pour avoir fondé la société américaine Tiger Telematics, qui a créé la console de jeu portable Gizmondo. Freer est également le fondateur de la société de dispositifs médicaux basée à Singapour, Aluminaid et co-auteur de plusieurs brevets.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
bio 20

Nazanin Danechvar: Âge, biographie, situation familiale, revenu et héritage

bio 15

Tom Ilube: biographie, revenu et héritage